Restaurant Chalet du Parc à Genève

Restaurant & Salon de thé de qualité disposant d'une terrasse pour les beaux jours

12 attractions touristiques les mieux notées en Tunisie

Rédigé par Fanomezana Aucun commentaire
Souvent considérée comme une simple destination balnéaire, la Tunisie regorge d'attractions touristiques surprenantes et de choses à faire pour ceux qui s'aventurent au large des côtes sablonneuses. C'est l'Afrique du Nord enveloppée dans un seul paquet de taille, avec de vastes dunes du Sahara, des ruines antiques mammouth, et des villes exotiques qui abritent un enchevêtrement tentaculaire de souks . La Tunisie était la corbeille à pain de Rome, et les richesses culturelles laissées par les Romains sont plus que suffisantes pour visiter. Mais l'histoire d'Arab Empires a également donné aux pays certains des plus beaux exemples d'architecture islamiques de la région. Quand vous avez tendu le cou aux minarets de Kairouan et joué au gladiateur à El Djem, il est temps de se diriger vers le Sahara pour goûter à la beauté brute et déserte du désert. Les plages ensoleillées de la côte méditerranéenne, bordées de palmiers et baignées de douces vagues, vous attendent encore à votre retour.

Amphithéâtre El Djem

Les murs de l'amphithéâtre romain puissant d'El Djem nain la ville moderne environnante. Cette relique romaine incroyablement bien conservée est le grand monument touristique de la Tunisie et l'un des meilleurs exemples d'architecture d'amphithéâtre qui subsistent au monde, rappelant la grande emprise de Rome sur l'Afrique du Nord. Vous pouvez toujours marcher dans les couloirs sous l'arène, tout comme les gladiateurs. Ou, grimpez aux gradins supérieurs et assoyez-vous à regarder de l'autre côté de l'arène, imaginant les batailles qui ont eu lieu ci-dessous: Tourisme et voyage Tunisie.

Djerba

Si vous êtes à la recherche de l'évasion idéale sur la plage, l'île de Djerba vérifie toutes les bonnes cases. La ville insulaire de Houmt Souk est le principal point d'intérêt de la plage, avec un quartier de la vieille ville qui est une confusion de maisons blanchies à la chaux. Le shopping de Houmt Souk est une attraction en elle-même, avec beaucoup de vendeurs d'artisanat pour la navigation et les opportunités de marchandage au large de la plage. Mais ce sont ces bandes sablonneuses de rivage hors de la ville qui sont le point culminant le plus populaire de l'île. Parfaites et bordées de palmiers dattiers, les plages sont des lieux de détente, d'évasion et d'évasion où les rêves d'été sont faits.

Carthage

Autrefois grand rival de Rome , Carthage était la ville des Phéniciens marins, commémorée à jamais dans les guerres puniques. Les ruines atmosphériques de cette ancienne ville sont maintenant assises au bord de la mer dans la banlieue de Tunis , un avertissement que même les plus grandes villes peuvent être réduites en cendres. Les ruines sont étendues mais étendues, et si vous avez eu la chance de visiter des sites urbains anciens comme Ephèse en Turquie ou Volubilis au Maroc , qui sont bien conservés, Carthage peut sembler assez décevante au début. Mais ces vestiges classés au patrimoine mondial de l'UNESCO sont extrêmement importants historiquement, et tout touriste intéressé par l'ancien passé de l'Afrique du Nord ne devrait pas manquer une visite ici.

Le musée national du Bardo

Même les fans non-muséaux ne peuvent pas ne pas être impressionnés par le transport massif de belles mosaïques exposées à l'intérieur du Bardo. C'est l'un des meilleurs musées d'Afrique du Nord et il abrite l'une des plus importantes collections de mosaïques au monde, toutes magnifiquement organisées. C'est une vitrine de l'art éblouissant et complexe des époques romaines et byzantines, avec des pièces sélectionnées à partir de chaque site archéologique majeur en Tunisie. Si vous n'avez qu'un seul jour à Tunis, la capitale de la Tunisie, ce musée devrait figurer en bonne place sur votre liste de choses à faire.

Sidi Bou Saïd

Incroyablement mignonne, et incroyablement photogénique, Sidi Bou Saïd est un village aux falaises de petites dimensions qui semble être tombé de la toile d'un artiste. Sans surprise, les artistes ont fêté ce petit hameau pendant des décennies. Les ruelles blanchies à la chaux, les cadres de fenêtres en fer forgé et les portes bleues colorées sont l'architecture du village tunisien à son meilleur, tandis que la toile de fond méditerranéenne est la cerise sur le gâteau. C'est l'endroit idéal pour passer un après-midi de farniente, simplement profiter de l'atmosphère décontractée et se livrer à un magasinage dans l'une des nombreuses échoppes artisanales et artisanales locales comme Serrurier d'urgence pas cher dans Essonne.

Grand Erg Oriental

Le vaste Sahara de la Tunisie couvre une grande partie de l'intérieur du pays, et le plus beau coin du désert est le champ de dunes de sable connu sous le nom de Grand Erg Oriental. Ces dunes poétiquement belles sont un paysage surréaliste et magnifique de vagues énormes, façonné par les sables du désert en constante évolution. Pour de nombreux visiteurs, il s'agit d'un terrain de jeu pour faire du buggy et des randonnées à dos de chameau, mais rien n'égale le simple plaisir d'être assis au sommet d'une de ces montagnes de sable et de regarder le soleil se coucher sur le Sahara.

Regia de Bulla

La Tunisie ne manque pas de ruines romaines, mais Bulla Regia près de Tabarka est le site le plus intéressant et intrigant du pays. Ici, les habitants romains ont affronté le rude climat estival en construisant ingénieusement leurs villas sous terre, ce qui a laissé les maisons de la ville incroyablement bien conservées aujourd'hui. Pour les amateurs d'histoire, c'est une occasion unique de se promener dans les maisons romaines, avec leurs murs encore intacts. C'est un aperçu de la vie résidentielle du monde antique que vous ne voyez souvent pas.

Kairouan

Avec des mosquées, des madrassas et des tombes à profusion, Kairouan a plus que sa juste part de monuments comme la quatrième ville la plus importante pour ceux de la foi musulmane. L'architecture arabe ici est vraiment inspirante, et l'horizon est plein de minarets maigres et de dômes volumineux. Mais ce sont probablement les ruelles de la médina de la ville qui volent la vedette. Avec ses rues étroites et labyrinthiques bordées de maisons colorées qui s'effondrent, la vieille ville de Kairouan a une atmosphère enchanteresse et perdue dans le temps qui est un véritable point culminant d'une visite ici.

Sousse Médina

Dominée par les puissantes fortifications du Ribat et de la Kasbah , la médina de Sousse ne demande qu'à être explorée. Ce charmant quartier de la vieille ville est un dédale de ruelles, bordé de maisons blanchies à la chaux, et un paradis du shopping avec une sélection alléchante de céramiques, de maroquinerie et de ferronnerie. Loin des stands le long des rues animées du souk, les ruelles tranquilles et décousues, saupoudrées de blanc et de bleu, sont un endroit charmant pour plonger et goûter à la vie locale.

Chott el Djerid

Le paysage lunaire du Chott el Djerid est un panorama de livre de contes mis en scène; rempli de mirages scintillants à l'horizon et de morceaux de puzzle de terrain blanc fissuré aveuglément sous les pieds. Cette salière tentaculaire (plus facilement accessible lors d'une excursion d'une journée depuis la ville désertique de Tozeur ) est une scène désolée et d'un autre monde qui éblouit tous ceux qui visitent avec sa beauté austère et brutale. Un voyage touristique ici prouve que la nature produit beaucoup de paysages plus étranges que vous pourriez jamais imaginer.

Hammamet

Hammamet est tout au sujet de la plage. C'est la meilleure station de soleil et de mer de Tunisie; un lieu de rêve parsemé de bâtiments blancs immaculés à côté d'une mer bleue et brillante. Les charmes relaxants de cette ville attirent tous ceux qui viennent se faire bronzer sur le sable blanc et doux, avec des activités hors plage qui ne sont généralement rien d'autre que des promenades tranquilles et des boutiques dans les souks de la vieille ville restaurés. C'est un endroit sans stress qui résume les plaisirs de la Tunisie dans un joli paquet.

Monastir Ribat

L'un des bâtiments les plus photographiés de Tunisie et une star du cinéma, le Ribat de Monastir est un fort encombrant et exceptionnellement bien conservé. Au-dessus du port, le Ribat faisait à l'origine partie d'une série de forts qui protégeaient la côte, mais aujourd'hui c'est l'un des rares qui subsistent. Ses buts défensifs ont peut-être disparu depuis longtemps, mais cette relique dorée est maintenant l'un des repères les plus reconnaissables de la Tunisie (grâce à quelques films célèbres), et aujourd'hui, les touristes montent dans sa bastion, plutôt que des soldats.
Classé dans : Non classé Mots clés : aucun

Voyage au Japon : découvrir la cuisine traditionnelle Washoku

Rédigé par Fanomezana Aucun commentaire

Vous avez envie de faire un voyage riche en découvertes gustatives ? L'une des meilleures façons d'émerveiller vos papilles est de partir pour un séjour au Japon pour découvrir le « washoku » ou le « nihon ryōri » qui désigne l'unique gastronomie japonaise pratiquée avant l'ère Meiji, soit de 1868 à 1912. D'ailleurs, dans cet article, prenez un peu plus connaissance de la cuisine traditionnelle nippone, autrement dit « washoku ».

Washoku : une gastronomie qui respecte la nature

« Wa » veut dire « paix » et « shoku » signifie « manger » ou « nourriture », washoku signifie donc littéralement "manger en paix". La washoku est différente de la cuisine yōshoku qui a été influencée par la cuisine occidentale. Par ailleurs, la cuisine woshuku est particulière parce qu'elle accorde une grande importance dans les recettes avec des produits naturels et saisonniers, de même que les techniques de la mise en œuvre pour conserver les propriétés de ces ingrédients. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la cuisine washoku est une tradition culinaire du Japon classée sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO depuis 2013.

Elle est donc un ensemble de savoir-faire, de pratiques, de connaissances ainsi que de traditions qui est en rapport avec à la préparation et la consommation des aliments. En sus, cette cuisine reflète la philosophie japonaise qui met en valeur l'harmonie avec la nature, vu que les repas traditionnels du Japon reproduisent la splendeur de la nature avec l'enchaînement des 4 saisons. C'est pour cela que la cuisine washoku est considérée comme l'une des plus équilibrées et des plus saines du monde. De ce fait, vous remarquerez sans doute, en savourant cette cuisine traditionnelle nippone lors d'un voyage au Japon, que la quantité de viande est limitée au profit des fruits de mer, des légumes, des céréales, des fruits et des herbes aromatiques.

La washoku : une cuisine pour les fêtes de fin d'année

Comme dit précédemment, la gastronomie traditionnelle japonaise utilise des ingrédients naturels très variés et frais pour représenter la beauté des saisons. Ce qui a notamment contribué à l'enrichissement de cette culture culinaire nippone. En outre, la cuisine traditionnelle japonaise concorde en général avec les fêtes de fin d'année, du 27 décembre au 4 janvier. Pendant ces fêtes presque tout le monde arrête de travailler. De cette manière, la préparation de washoku se fait en famille tout en respectant les règles et traditions.

Au cas où vous avez la chance d'assister à ses fêtes chez une famille japonaise, vous aurez l'occasion de connaître les méthodes et savoir-faire des aînés pour préparer les plats traditionnels tels que le soba qui est une soupe de nouilles chaudes à base de farine de sarrasin, le zoni qui est un bouillon composé de légumes et de sauce soja, ou encore l'osechi qui désigne les repas traditionnels du Nouvel An japonais mis dans des boîtes spécifiques que l'on appelle « jubako ». C'est également durant ce temps que les anciens transmettent les techniques et les recettes acquises aux plus jeunes. Le soba se déguste le soir du réveillon. Le zoni, quant à lui, se consomme le jour du Nouvel An.

L’Amazonie brésilienne, un océan de saveur gustative

Rédigé par Fanomezana Aucun commentaire
tacaca Avant, pendant et après une aventure odorante et rafraîchissante, les touristes sont très souvent amenés à explorer l’incroyable richesse de la gastronomie amazonienne. Comme les grands chefs du monde entier, ils sont séduits par la cuisine de l’État du Parà, situé au cœur du territoire.
Tous les ingrédients s’achètent frais au marché de Ver-o-peso de Bélem, la capitale : poissons, fruits et légumes, fruits, plantes et piments. Ici, les produits locaux sont privilégiés, à la grande joie des gourmets qui raffolent des saveurs qu’ils ne trouvent pas chez eux. Des plats délicieux, concoctés par des« barraqueira », les cuisiniers locaux, sont destinés aussi bien aux visiteurs qu’aux ouvriers, pêcheurs ou travailleurs du coin.

Tôt le matin, habitués et étrangers affluent vers les stands pour déguster un « tacaca », une sorte de soupe de crevette traditionnelle à consistance gluante. Ils apprécient également le fameux « Pirarucu fumé au lait de coco », essentiellement composé de filets de poisson, de citron vert et de curcuma, accompagné de rizet d’aneth.Autant dire que le patrimoine culinaire du pays est riche, autorisant des recettes au goût fin et subtil, pour le plaisir de tous les palais, même les plus exigeants.

Les pratiques courantes en terre brésilienne

Depuis qu’il fait partie du groupe BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), beaucoup de changements se sont opérés au pays, mais ça n’a eu aucun impact sur l’amabilité et la jovialité des habitants. Histoire de les flatter et de gagner la sympathie des Brésiliens, les aventuriers de passage leur adressent quelques mots portugais : « Bom dia » pour bonjour, « Até logo » pour à bientôt ou « Tudobem ? » pour tout va bien.
Cependant, pour des séjours Brésil réussis, autant observer à la lettre les us et coutumes. Dès lors qu’on s’est fait un ami, il faut penser au fameux « abraço », l’accolade, de plus en plus tendance. Quand on s’adresse à une personne plus âgée, on utilise « o senhor » pour un homme et « a senhora » pour une femme. Si on est invité chez les gens, il est plus poli d’apporter une bouteille, des fleurs ou des cadeaux pour la famille, même si les hôtesont insisté de ne rien ramener. De même, il ne faut pas s’étonner de l’abondance du repas servi, les autochtones pensent que c’est un prestige d’organiser un festin pour les convives, d’ailleurs, c’est ancré dans leurs mœurs.

Comment s’habiller pour ne choquer personne ?

Le climat chaud du Brésil autorise le port de vêtements peu couvrants tels des jupes, des robes courtes, des shorts et des tee-shirts. Néanmoins, le soir, les messieurs sont invités à porter une tenue plus chic. L’essentiel est de respecter les limites de la pudeur et les règles de bienséance. Les voyageurs noteront qu’ils ne peuvent pas se rendre en bermuda ou en débardeur dans les bâtiments administratifs. Il est bien indiqué de porter des tenues correctespour les hommes et des robes ou jupes un peu plus longues pour les femmes. Sur la plage, même si on est vacancier, il n’est pas courant de porter des habits provocants, donc pas de topless, au risque de vexer les autres.
Classé dans : Non classé Mots clés : aucun

Faire une escapade œnologique et gourmande au Canada

Rédigé par Fanomezana Aucun commentaire

Les spécialités gastronomiques canadiennes au moins une fois dans sa vie s'étendent des vins d'élégance aux origines hivernales à des plats et des desserts traditionnels qui sont cuisinés depuis plusieurs centaines d'années. Prêt à découvrir le Canada autrement ? Parmi les spécialités les plus réputées du Canada, on retrouve le fameux Icewine, le nanaïmo et la tire d'érable.

Découvrir le Icewine, un grand vin du Canada

Pour tout amateur de vin qui se respecte, sachez que le Canada est un pays producteur de vin. Les viticulteurs canadiens offrent de plus en plus de vins de qualité remarquables. D'ailleurs, le pays est connu mondialement dans la production de Icewine ou vin de glace. C'est surtout le climat hivernal avec des gelées printanières qui donne ce type de vins de dessert très concentré et sucré.

Au fait, les raisins mûrissent lentement donc sont vendangés tard dans l'année seulement quand les températures sont largement dans les négatifs (au moins-7° C). Ainsi,le sucre et l'acide du précieux nectar seront bien équilibrés. Durant vos vacances au Canada, ne manquez pas de faire un tour à Inniskillin, un des leaders de production viticole et de vins de glace du pays.

Le dessert traditionnel à savourer : la barre nanaïmo

La barre nanaïmo est une gâterie sucrée qui est très consommée à travers le pays, surtout dans la région de Nanaimo, en Colombie-Britannique. Son origine exacte n’a jamais été confirmée, certains affirment que les colons hollandais sont les inventeurs de ce dessert, tandis que d'autres disent qu'il provient du Royaume-Uni. Toujours est-il que c'est à Nanaimo qu'on l'a découvert pour la première fois, plus précisément dans le livre « The Ladies Auxiliary to the Nanaimo General Hospital ». La barre nanaïmo demande un peu de temps à confectionner, mais la préparation est quand même facile à réaliser et goûter à ce dessert en vaut vraiment la peine. Elle est composée de trois étages distincts d’un mélange de pépites de biscuits graham et de noix de coco râpée, de glaçage au beurre à la vanille pour la garniture du centre et de chocolat fondu qui recouvre le tout

La tire d’érable, un pur délice canadien

La tire d’érable est un bonbon mou et caramélisé de sirop d’érable en sucette sur neige. Le sirop d'érable, faisant partie intégrante de la culture québécoise, est une solution sucrée transformée à partir de la sève des érables à sucre qui est recueillie au début du printemps. Après l'avoir chauffée à haute température (environ 115 °C), on verse la tire sur de la neige tassée afin qu'elle refroidisse pour ensuite pouvoir l'enrouler comme une sucette autour d'un bâtonnet alimentaire. Si vous tentez de réaliser la tire d’érable chez vous et que vous n'avez pas de neige à portée de main, il est possible d'utiliser de la glace pilée vendue dans certains dépanneurs. En tout cas, vous pourrez en acheter dans les restaurants, les centres de ski, les cabanes à sucre, les foires ou encore pendant les festivals, comme celui des Sucres de Saint-Pierre-Baptiste, le festival Beauceron de l'Érable et le festival de l’Érable de Plessisville.

Cuba: quelques spécialités culinaires à goûter

Rédigé par Fanomezana Aucun commentaire
Une des choses à faire à Cuba est certainement de découvrir sa gastronomie. Au cours de votre voyage sur l'île, ne manquez donc pas de commander des plats traditionnels et d'entrer dans cafés et les bars pour goûter les cafés et les cocktails cubains. Ci-après, découvrez quelques spécialités.

Le picadillo

Le picadillo est un des plats populaires de l'Amérique latine et des Caraïbes. Il en existe donc plusieurs versions. À Cuba, il s’agit d’un plat traditionnel à base de hachis de viande de bœuf cuisinés avec des oignons, des tomates, de l’ail, des épices, des olives vertes, des poivrons rouges, des raisins secs et des haricots noirs, généralement accompagné de riz blanc et de bananes plantains frites. N’oubliez pas d’y ajouter un peu de vin pour le rendre encore plus délicieux. On s’en sert également pour fourrer des légumes (pommes de terre, artichauts, courge, etc.).

L'ajiaco cubano

Lors de votre séjour à Cuba, goûtez aussi à l'ajiaco cubano, une sorte de ragoût hérité de la Colombie. C'est un plat complet et très savoureux selon les ingrédients et l'assaisonnement que l'on y met. C'est un plat dans lequel on retrouve différents ingrédients comme des morceaux de poulet ou de porc, du maïs, du coulis de tomate, des boniatos (pommes de terre), du calabaza (potiron), du yuca (manioc), de la banane plantain, du malanga (taro) et des oignons jaunes qu'on laisse cuire dans de l'eau bouillante jusqu'à ce le bouillon soit épais. Des herbes aromatiques sauvages et typiques de l'Amérique du Sud y sont ajoutées pour donner au plat son goût si particulier.

Les papas Rellenas

Ces boulettes de pommes de terre farcies et panées sont un plat originaire du Pérou, mais aussi très populaire à Cuba. Ces savoureuses croquettes sont réalisées à partir de purée de pommes de terre à laquelle on ajoute avec de la viande assaisonnée, des poivrons, de l’ail, des oignons et des épices. On roule le tout en petite boule dans de la farine de maïs, ensuite dans de l’œuf battu puis dans la chapelure et qu'on fera frire par la suite dans une friteuse. On en trouve sur la plupart des tables cubaines, à l’heure du repas. Les boulettes sont souvent accompagnées de riz blanc ou servi en amuse-bouche pour les apéritifs dans les grandes fêtes.

Les boissons cubaines

Du côté des boissons, il faut absolument que vous essayiez le café cubain qui est fort en caféine et très sucré, à consommer en abondance. En tout cas, les Cubains sont très satisfaits de leur industrie caféière. Il existe là-bas différents types de café. Le cafecito par exemple est un café très corsé à avaler d'un coup sec et toujours suivi d'un verre d'eau. Ensuite, on a le café cortadito mélangé avec deux cuillerées de lait chaud et le café con leche avec beaucoup plus de lait. Il ne faut pas non plus oublier le rhum cubain qui reste l'élément de base de la plupart des cocktails alcoolisés. Il y a notamment le célèbre mojito à base de rhum, de soda, de citron vert et de feuilles de menthe fraîche ou encore le cuba libre à base de rhum et de coca, sans oublier le fameux pina colada à base du fameux rhum cubain, de jus d’ananas, de crème de coco, de tranches d’ananas, de jus d’orange, avec le parapluie en papier pour faire joli.

Fil RSS des articles