Restaurant Chalet du Parc à Genève

Restaurant & Salon de thé de qualité disposant d'une terrasse pour les beaux jours

Comment détecter la bonne cuisine italienne ?

Rédigé par George Giorgino Aucun commentaire
pizza italienne Pas facile de manger italien de retour à la maison après un séjour estival prolongé ! En effet, les restaurants italiens ont en dehors de la botte tendent à se satisfaire de leur carte plutôt que des plats.

Les pizzas exotiques et l'Italie

Que l'on soit clair il existe plusieurs pizzas. La sicilienne à la pâte épaisse prisée par les américains, la niçoise ou pissaladière, ou la napolitaine, fine et au bords relevés. Les puristes ne retiennent que deux recettes pour la pizza napolitaine donc si vous allez dans une pizzeria dite napolitaine, c'est là que vous pourrez tester le pizzaïolo. Pour le reste éviter, les pizzas à base de crème ou avec des ingrédients incongrues comme le miel ou l'ananas. Blasphème pour de nombreux italiens, elles ne peuvent pas dire si la pizza est bonne. D'ailleurs une bonne pizza c'est une bonne pâte (80%), une bonne sauce (15%) et une bonne garniture (5%).

Le parmesan, avec modération

Si vous voyez un plat de pâtes aux fruits de mer avec du parmesan, fuyez ! C'est une aberration pour les italiens. Malheureusement beaucoup de touristes la font également. Faites attention aussi au Ketchup ou mayonnaise ! La cuisine italienne doit être traitée avec respect pour de nombreux italiens.

Les faux plats italiens

Si vous voyez un plat de pâtes aux fruits de mer avec du parmesan, fuyez ! C'est une aberration pour les italiens. Malheureusement beaucoup de touristes la font également. Faites attention aussi au Ketchup ou mayonnaise ! La cuisine italienne doit être traitée avec respect pour de nombreux italiens. On a l'habitude du faux parmesan, qui est vendu dans le monde plus que le vrai parmesan (5000 tonnes ont été saisi par les autorités italiennes sur eBay ou Alibaba en 2015), mais les spaghettis à la bolognaise n'existent pas. Désolé ! La raison, outre que les spaghettis viennent du Sud, est que la sauce ne tient pas dessus : on préfère à Bologne les tagliatelle ou les lasagnes. De même la salade César, créée par un restaurateur italien actif sous la Prohibition aux Amériques, n'est pas un plat italien. Mais cette création d'un émigré italien n'est pas la seul : macaronis au fromage, muffuletta, cioppino, pâtes aux légumes (pasta primavera), pizza au pepperoni américain, ... sont plus des plats typiques des States que de l'Italie. Les pâtes au poulet sont aussi une improbable invention pour tout italien.

Certains plats ne sont pas des plats

Les pâtes ou le risotto ne sont ni des accompagnements, ni des plats complets. Non, en Italie ce sont des entrées et donc servis comme telles. D'ailleurs, dans la cuisine italienne, l'huile d'olive n'est jamais ajoutée à la cuisson mais juste après, avant la sauce, pour que les pâtes n'accrochent pas.
Classé dans : Non classé Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article